COMMUNIQUÉ RÉGIONALES 2015 – 2ème tour

Appel au vote pour le 2e tour des élections régionales le 13 décembre 2015

logo

A l’issue du premier tour des régionales, le dimanche 6 décembre, le résultat est sans appel : Marine Le Pen devance très largement ses rivaux Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon.

Malheureusement, les sondages, qui la donnaient toujours plus haut, ne se sont pas trompés et elle passe la barre symbolique des 40%.

 

A Roubaix cependant, le résultat est sensiblement différent. S’il ne console pas du séisme que vient de connaître notre région, il est riche d’enseignement pour l’avenir.

 

-Le FN arrive en tête, avec 26.6 % des voix, mais sans trouver la dynamique qu’il peut connaître dans bien d’autres endroits de notre pays. Nous voulons y voir une raison d’espérer, même si nous sommes conscients que le travail à mener sera long et difficile pour relever notre ville.

 

-Par ailleurs, la droite recule à la troisième place, avec 25.5 % des voix, bien que Guillaume Delbar, le maire de Roubaix, soit 8 e de la liste de Xavier Bertrand (et son adjointe Milouda Ala 17 e).

18 mois après les municipales de 2014, c’est un bien mauvais signal que lui envoie les Roubaisiens. Manifestement, il y a de la déception dans l’air.

 

-Pendant ce temps, la gauche reprend des couleurs et le PS passe en deuxième position, avec 26% des voix, devant Les Républicains. De plus, les Verts avec 7.8% des voix et le Front de Gauche, avec 7.1%, font nettement mieux à Roubaix qu’au plan régional.

 

-Enfin, l’abstention demeure constante, à plus de 60%, et nous prouve une nouvelle fois que nous avons tous beaucoup à faire collectivement pour que les Roubaisiens s’impliquent, se sentent pleinement citoyens et reprennent massivement le chemin des urnes.

 

La situation peut donc nous sembler un peu moins bouchée à Roubaix qu’ailleurs mais la mainmise du Front National sur notre région, largement reconnue comme une terre de travail, d’accueil, de solidarité et de convivialité, inquiète, car porteuse d’intolérance et de fermeture sur soi.

 

Nous avons besoin d’une Région forte, entreprenante et protectrice qui saura innover et préparer l’avenir tout en accompagnant toutes celles et ceux qui ont besoin d’une aide ponctuelle, d’un coup de pouce pour reprendre le chemin de l’emploi, étudier, créer…

 

Nous avons besoin d’une Région qui porte haut les valeurs de la République : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité.

 

Ce n’est pas Marine Le Pen qui peut incarner la région que nous aimons.

 

La seule solution pour l’empêcher de dénaturer notre territoire, c’est d’utiliser les bulletins « Xavier Bertrand » qui seront disponibles dans les bureaux de vote dimanche 13 décembre.

Nous faisons cet appel sans ambigüité, même si nous espérions de lui plus d’ouverture et de hauteur pour rassembler toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté en un moment si crucial.

Nous ne pouvons nous empêcher de penser qu’il aurait pu donner un signal fort en cédant la tête de liste à Valérie Létard, au titre de l’UDI, personnalité plus consensuelle et donc plus rassembleuse.

Publicités

COMMUNIQUÉ RÉGIONALES 2015 – 1er tour

logo

Nous c’est Roubaix est une association politique libre des partis politiques.


Nous invitons tous les Roubaisiens à participer au scrutin régional du 6 décembre. La Région conduit des politiques essentielles pour le quotidien et l’avenir de chacun : notamment l’aménagement du territoire, le développement économique et l’emploi, les lycées, les universités, les transports, les ports, l’Europe…


Nous sommes des Démocrates déterminés et considérons que la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité sont toujours des remparts contre l’injustice, les égoïsmes, l’intolérance, le repli sur soi.


Forts de ces valeurs, nous combattons et rejetons les idées et les propositions du Front National qui divise et même sème la haine entre les classes sociales, entre les villes et les campagnes, entre les Français de toutes origines.
Avec le FN, nous risquons un recul social sans précédent dans notre région.


Déçus des premières mesures du nouveau Département géré par la Droite : suspicion  à l’égard des allocataires du RSA, arrêt de la construction et de la rénovation des collèges, attaque violente contre les fonctionnaires notamment les pompiers et contre les associations du département (social, sport, culture), nous craignons fort que la Droite se comporte d’une façon aussi brutale et rétrograde dans la gestion de la région.


Nous regrettons que la Gauche n’ait pas réussi à surmonter ses divisions. Nous avions pris part à la démarche d’unité et de rassemblement que des citoyens avaient initié au mois de septembre.


Si nous refusons frontalement le FN et ne sommes pas partisan de la liste Les Républicains, nous ne faisons pas un choix particulier et invitons chacun à réfléchir avant de voter et à choisir la liste qui défend le mieux la justice sociale, la bataille pour l’emploi, les investissements d’avenir (Ports, TER-GV) pour garantir la place de la Région dans l’Europe du Nord.